© 2016

Conception bénévole réalisée par Marie Josée McGowan et Claire Rocher, avec la collaboration des membres du CA de l'APELO.

Édimestre bénévole : Marie Josée McGowan

Nous tenons à remercier ceux et celles qui ont aimablement autorisé la diffusion de leurs photos et vidéos sur ce site.

Le lac O'Malley

un joyau à préserver

Ses caractéristiques

 

Le lac O’Malley ou étang O’Malley selon les cartes officielles, est situé à                

303 mètres d’altitude dans le nord de la municipalité d'Austin.

 

Superficie totale :          0,17 km2

Longueur maximale :    740 mètres

Largeur maximale :       325 mètres

Périmètre :                     1,98 km

Profondeur moyenne :  3,8 mètres

Profondeur maximale : 10,4 mètres

Volume d’eau :              659 386 m3

Temps de séjour :         1,61 an (temps de renouvellement des eaux du lac)         

 

                                                                                    

Qualité de l'eau

Depuis 1999, l'eau du lac est analysée sellon les paramètres suivants :  

  • la transparence

  • la chlorophylle

  • le phosphore

  • l'oxigène dissous

 

D'année en année, les tests révèlent que l'eau du lac O'Malley est excellente. Elle se conforme et dépasse même à certains égards, les normes de qualité en vigueur.

 

Réseau hydrographique

Le lac O’Malley est un lac de tête, c’est-à-dire qu’aucun autre lac ne se trouve

en amont. Son eau se renouvelle de trois façons :

  • par l’apport de quelques ruisseaux présents dans le bassin versant

  • par le ruissellement  de surface

  • et par le réseau souterrain d’écoulement des eaux

Faune et flore aquatiques

On retrouve entre autres des perchaudes, de l'achigan, des grenouilles. En saison, on peut observer des canards, des bernaches, des grands hérons et pour notre plus grand plaisir, un couple de huards à collier (plongeon huard) qui nous enchantent par leur chant envoutant.

 

Quant à la flore, elle  est assez variée : nénuphars, potamot de Robbins, potamot à larges feuilles, naïas souple, élodée du Canada, nymphée odorante. Depuis 2008, on a constaté la présence du myriophylle à épi, une plante aquatique exogène. L'APELO veille, en ayant recours à divers moyens, à en contrer la prolifération.

 

Son bassin versant

 

Qu'est-ce qu'un bassin versant ?

Un bassin versant, ou bassin hydrographique, correspond à une surface d'alimentation d'un cours d'eau ou d'un lac. Il se définit comme l'aire de collecte limitée par le contour à l'intérieur duquel se rassemblent les eaux précipitées qui s'écoulent en surface et en souterrain vers une sortie.

 

Certaines caractéristiques du bassin versant, telles son relief, le développement résidentiel, l’état des fosses septiques et les habitudes des résidents, influent grandement sur la santé d’un lac de même que sur la faune et la flore qui y vivent.

Le bassin versant du lac O'Malley

En ce qui concerne le lac O’Malley, nous savons que le développement résidentiel autour du lac a atteint sa pleine capacité. Il faut donc exercer une vigilance sur l’apport en phosphore dans le lac provenant de l’activité humaine (ex. : artificialisation de la bande riveraine, construction de chemins, déboisement, rejet des eaux usées par les fosses septiques, etc.).

Pour télécharger le code d'éthique des usagers du lac O'Malley 

 

Nos archives...

 

Cliquez ICI pour accéder à nos principales données des années antérieures.

lac O'Malley bassin versant